Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations: filage et tissage

11.4.18 Fils fantaisie : les bonbons à la Jacey Boggs (anchored coils )

Comme suite au premier fantaisie "doux" selon Jacey Boggs, un "coil" de mohair, que j'appelle "bonbon" car il me fait penser aux bonbons napoléon, allez vous en savoir pourquoi. Technique aussi résumée dans son livre et son DVD, aussi résumée en image dans le livre de Sarah Anderson. Résumé pour celles qui ne lisent pas l'anglais:

  • Célibataire: un filé de mohair roumain de chez Feedautomne, où j'ai intercalé par moments des séries de slubs (épais/fin, nom français?)
  • Retordu sur un fil pur soie de chez francis & bart.
    Lors du retors lorsqu'on rencontre un slub, on ancre avant le bonbon (voir billet précédent pour la technique), on retord le slub à 45°C, on le glisse pour en faire un paquet, on ancre après le bonbon.

Voir le geste dans la vidéo de spindoctor.

Lorsqu'il est maîtrisé, l'effet doit être ceci (photo extraite du livre de J. Boggs, copyright lui est dû):

 

J'y arrivais presque lors du visionnage de sa vidéo, avec du mérinos. Pas aussi beau bien sûr. Mais ingérable en crochet tunisien ou tissage. J'en ai fait un collier, cadeau pour une copine. Je continue à chercher des effets fantaisie similaires mais plus discrets, qui soient gérables dans un tissage classique, sans devenir du "saori pur style".

Dans les simples coils de slubs d'avant Boggs, les classiques dirons-nous, on n'ancre pas et on fait se suivre les coils les uns derrières les autres (beau fil pour faire un collier). Voir la procédure de Camaj en vidéo - voir le final