Au fil de l'autre

Carnet de notes de mes explorations:
filage au rouet et tissage au métier Kromski

plus

14.4 Bojagi à l'Occidentale p. 2

Pour assembler mes essais de teintures naturelles très déstructurés (coton, lin, polyamide en petites languettes, pour les tests), je passerai à la version "point bourdon" du pojagi occidental de la vidéo de Katarina Walker sur craftdaily.com, je pourrai improviser selon ce qui sort de ma manne - au lieu de suivre la première piste de la gente dame.

Dont acte ci-après.

La jointure est cousue machine au point de bourdon très serré (ici: au fil polyesther, à la machine). Tous mes bouts de tissus lin/soie/coton, teints en végétal (campêche) l'année passée. C'est plus joli que des chiffons dans une chemise plastique, n'est-ce pas? Il reste à les mettre en scène...

NB. Walker coud une ligne avant le bourdon, pour solidifier la couture.
Mon point de bourdon est un peu lâche, non soutenu pour des coutures, mais ce ne sera pas porté, ce sera exposé et non touché.

  

Idem avec tests eucalyptus (noir = passé au sulfate de fer).

Idem garance et, à droite en hautet milieu, essais de tampons garance.
Aussi en attente pour trouver comment l'exposer au final. L'idée est que ça doit être "un livre" de mes expériences.

La suite: oignons, indigo, avocat, grenade, etc. ça vient!